Travail a domicile & teletravail
Micro édition à  domicile  
activités à la maison
emploi à domicile
travail chez soi
Travail a domicile } Activites } Micro edition } Techniques de micro edition

[Télétravail
& Travail à Domicile]

Situation actuelle 
Généralités
Aptitudes requises
 Votre domicile 
Exercer chez soi ?
Aménagement

[Indépendant à domicile]

Bien choisir son statut 

Micro-entreprise

Régime fiscal
Commerçant / artisan
Bien démarrer  
Matériel

[Salarié à domicile]

Cas particuliers

Etat des lieux

[Recherche d'emplois]

Technique 
Cherchez des adresses
Démarches
Contactez l'entreprise
Astuces pour se       faire embaucher
Recherche sur le net 
Moteur


 

 

MICRO-EDITION A DOMICILE
[fiche 4/8] 

 

4  LA MICRO-EDITION IMPRIMEE ET SES TECHNIQUES
ou l'impression numérique à domicile

 

B ien entendu, passer directement à l'étape de l'imprimerie peut constituer un grand risque financier. Ce risque peut être contrôlé grâce à une technique apparût il y a quelques années, la technique de la Micro-édition imprimée...

Effectivement, en ce qui concerne l'édition de livres, la micro-édition offre de multiples avantages. Il n’y a pas si longtemps, la chaîne éditoriale était des plus compliquée, avec l’intervention de nombreux spécialistes, dans des domaines variés, mais récemment la Publication Assistée par Ordinateur (P.A.O.) est venue tout simplifier. Il est désormais très facile de publier, à partir de chez soi, toutes sortes de documents imprimés sur support papier...

 

Réduction des coûts »
Détermination tirages »
Avantages »
Equipement »
Couverture »
Reliure »
Consommables »
Réel ou virtuel ? »

 

L'étape de l'impression laser numérique

La micro-édition numérique appelé également éditique, permet d’éditer un document à partir d’un micro-ordinateur, sur lequel est réalisé, au préalable, la saisie des textes et la mise en page. Associée au computer, une imprimante sort directement un original qu’il ne reste plus qu’à reproduire autant de fois que vous le désirez.

En ce qui concerne l'impression des pages de votre ouvrage, préférez les imprimantes laser N/B actuelles aux jets d'encre : elles permettent de produire un texte avec une résolution de qualité, quasiment comparable à l'imprimerie et à l'offset. Réservez votre imprimante jet-d'encre couleur, pour les quelques pages couleurs si vous en avez : votre appareil doit posséder tout de même une bonne résolution pour donner un bon rendu visuel, une bonne définition à vos photos/dessins/graphiques et conférer à l'ensemble un aspect professionnel.

Dans la chaîne de la micro-édition, l’imprimante personnelle remplace donc le coûteux matériel offset de l'imprimeur (photocomposition, films, gravure des plaques et impression sur rotative). Pour tous les ouvrages à faible tirage, et ce sera le cas pour vous, tout au moins au départ, l’édition électronique s’avère la solution la plus appropriée et la plus rentable. Pour des tirages à moins de 500 exemplaires, l’impression laser est nettement plus économique : jusqu’à 70% moins cher que la fabrication traditionnelle. Coût de l’opération : quelques centimes par page.

Signalons également que des impressions numériques lasers peuvent être réalisées chez certains professionnels et dans certaines imprimeries : l'occasion de réaliser en mini-série certaines pages en couleur ou les couvertures de vos ouvrages. Bien entendu, pour le simple texte noir, aucun problème : une imprimante laser personnelle suffit largement. Il y a encore quelque temps, certains allaient même jusqu'à photocopier l’original issu de l’imprimante laser, pour faire baisser les coûts : mais cette technique tend à disparaître aujourd'hui.

haut ^

 

Conseils pour réduire les coûts d'Impression

De façon générale, utilisez toutes les fonctions de votre imprimante pouvant réduire le coût à la page imprimée. Par exemple la fonction "économode". Sur une feuille, cela ne se sent pas, sur les 200 pages d'un livre (puis sur des centaines de livres) vous ferez de grandes économies d'échelle. Faîtes le calcul.

Par exemple, en ce qui concerne le texte, ce dernier peut être aussi bien imprimé en résolution 300 dpi à la place des 600 dpi pour un rendu équivalent. Par contre, vous ne pouvez pas faire la même chose avec les images ou les photos de votre ouvrage.

Vous pouvez donc jouer sur toutes ces options avec une mise en garde cependant : ne jamais dégrader la qualité de vos pages par souci d'économie. Pensez avant tout à vos lecteurs. Faîtes des tests avec votre propre imprimante.

haut ^

 

Comment déterminer ses tirages ?

Le gros intérêt du système de la micro-édition ? : vous n’avez aucun stock à gérer puisque vous produisez de chez vous, à façon, en fonction de la demande. Vous êtes à la fois au plus près de l’outil de fabrication et du texte. On se rend vite compte de la souplesse d’un tel système. Un des atouts qu’il génère est de pouvoir tester la portée de votre produit, de prendre la température du marché, et de déterminer à l’aide de la loi des grands nombres, avec une relative précision, le nombre d’exemplaires que vous commanderez par la suite à l’imprimeur. Vous êtes alors maître de vos commandes et vous ne vous retrouverez pas avec un stock invendu de livres et des pertes sèches réduisant votre bénéfice.

Ainsi, on renoue un peu avec une vieille tradition : celle de l’éditeur maître de bout en bout, de la fabrication de l’objet livre. Il peut être aussi fort utile de calculer à partir de combien de livres vendus, vos frais de conception, de fabrication, de publicité seront remboursés et donc à partir de quel moment, vous commencerez à faire des bénéfices. C’est ce qu’on appelle le "point mort" ou "seuil de rentabilité" de votre affaire.

Enfin, notons qu'en général, le coût de revient d'un de vos livres imprimé par vos soins, peut être multiplié par 3 à 10 fois à la vente.

haut ^

 

Les avantages de la micro-édition

Souplesse de cette technique pour au moins 3 raisons :

  • vous maîtrisez les quantités à produire "à la demande" : vous ne gérez pas de stock et travaillez "à flux tendu". Ce que vous produisez, vous le vendez (pas d'invendu = pas de perte). Vous n'avez donc pas d'argent à avancer au départ. Votre seul investissement : votre matériel informatique et un stock de papier A4.
  • vous pouvez continuer à affiner le contenu de votre ouvrage en intégrant le feed-back positif ou négatif de vos clients (lettres, suggestions, commentaires, idées de développement, e-mails de demande de renseignements, etc...). Tout cela avant l'impression définitive de votre ouvrage chez l'imprimeur. Vous enrichissez votre guide et tendez à faire correspondre précisément le contenu informatif avec la catégorie de lecteurs à laquelle vous vous adressez. Résultat : vous élaborez peu à peu un produit en totale adéquation avec votre cible.
  • cela vous permet d'apprécier la quantité d'exemplaires à commander chez l'imprimeur : vous limitez votre risque financier en n'investissant et ne faisant produire que le volume nécessaire de marchandises.

Seul point négatif que l'on peut trouver à ce système : cela représente un peu de travail pour chaque commande. Mais le tour de main s'acquiert vite : en quelques minutes, vous réussirez à fabriquer des ouvrages tout à fait présentables et commercialisables. Documentez-vous en lisant les informations qui suivent...

haut ^

 

Equipement nécessaire pour éditer à partir de votre domicile

Au départ, cela ne vous coûte en définitive pas grand chose. Résumons, il vous faut :

  • un micro-ordinateur,
  • une imprimante laser N/B (et selon les cas, une jet d'encre couleur),
  • pour les pages internes : des ramettes de papier A4 / 21x29,7 / 80 Gr (le papier de 60 ou 70 gr est trop mince : résultat, il n'a pas assez de tenu à la sortie de l'imprimante et à tendance à "gondoler"). Par ailleurs, achetez plusieurs ramettes de papier en une seule fois, vous pourrez ainsi obtenir des prix. Notons également que vous n'êtes pas dans l'obligation d'utiliser impérativement des feuilles blanches pour le corps de votre livre : un gris léger ou un ivoire, peut, par exemple, selon les cas, donner un aspect plus confidentiel à la finition de votre ouvrage et à vos informations.
  • pour la couverture : ramettes de papier (cartonné) plus épais (A4 / 21x29,7 / 250 Gr ou +),
  • et une machine à relier pour associer couverture et feuilles volantes ensemble.

Faîtes le calcul : un matériel, somme toute, sommaire que bon nombre de foyers possèdent déjà. Avec ce système et dans ces conditions, rien ne vous empêche donc de commencer petit, de travailler et de vous développer, à votre rythme, à partir de votre domicile, en totale indépendance.

haut ^

 

La couverture

Soignez la présentation et tout particulièrement la couverture de votre manuel : une superbe couverture confère à votre document relié un aspect professionnel. N'oubliez pas : c’est par elle que se fait le premier contact visuel :

  • Elle doit convaincre d’ouvrir le livre et de le lire. Elle doit donc être séduisante, attirer l’oeil, dégager du mystère et de l'intérêt tout en correspondant au public que vous avez ciblé.
  • Aidez-vous des logiciels de dessin comme Illustrator et de retouche d’image (Photoshop...) pour sa réalisation. Apposer sur cette couverture, le nom de l'auteur (ou le pseudonyme), le titre et éventuellement un sous-titre explicatif du style "ou comment...etc". Ajoutez le logo de votre maison d'édition.
  • Choisissez un papier plus épais, grenu, cartonné, dans un coloris particulier avec un grammage supérieur à 250 grammes. La couverture doit être produite dans un carton dense et solide pour rigidifier l'ensemble des pages imprimées. La couverture donne la finition finale et participe fortement à la cohérence de l'objet fabriqué.
  • Il existe dans le commerce, une gamme de couvertures de présentation pour vos documents reliés de différentes qualités et coloris pouvant s’intégrer à l’ensemble : modèle économique, de luxe, pvc, grain cuir, carton marbré, couleur dégradée... Certains modèles existent avec fenêtre : elles laissent apparaître la page titre tout en la protégeant de la saleté et de l'usure. D'autres sont en carton brillant : la couverture "chromo" augmente par exemple l'impact de votre document. Veillez à ce que vos couvertures soient compatibles avec votre imprimante (laser, jet d'encre...) ou votre photocopieur.
  • Ce peut être également une sortie couleur (numérique laser chez un professionnel).
  • Pensez également à la plastifieuse de bureau pour confectionner une couverture de présentation professionnelle plastifiée, résistante à l'humidité et à l'usage, se conservant dans le temps. La plastification est automatique et sans danger, sur tous types de supports, même les plus délicats : du simple badge, à la carte (de visite ou de crédit) en passant par la photo de format A3... Certaines machines permettent des découpes automatiques du format avec possibilité de bordure arrondie. Renseignez-vous...

haut ^

 

La reliure en micro-édition

Le relieur : si vous décidez de relier vos documents vous-même, munissez-vous d'une machine à relier. Les tarifs commencent à 100 € pour ce type d'outil. Il existe 2 grandes familles de relieur :

  • la machine à relier classique, ce matériel de reliure associé à ce type de travaux est d’utilisation facile :
    • 1 Vous perforez (avec notamment des guides de positionnement du papier pour une perforation plus précise, profondeur de marges réglables, certains appareils ont des leviers de perforation sans effort...),
    • 2 Vous placez la reliure plastique en ouvrant les anneaux de celle-ci avec la poignée prévue à cet effet,
    • 3 Puis insérez les feuilles perforées à l'intérieur des anneaux et refermez les anneaux de la reliure avec la poignée : votre document est relié en un clin d'oeil.

    A noter que certaines machines peuvent perforer et relier simultanément un document de plus de 450 feuilles (avec une perforation de 20 feuilles à la fois).

  • Egalement disponible, le modèle haut de gamme Thermorelieur de bureau : il utilise des systèmes permettant des finitions plus esthétiques et plus classiques, comme le système de reliure thermique, capable de créer un manuel parfaitement relié, en une seule petite minute. Certaines machines permettent de relier des documents comportant jusqu’à 425 feuilles soit une capacité de 51 MM. Les couvertures de présentation sont spécialement adaptées pour les machines à relier thermique (avec intérieur du dos pré-encollé pour une utilisation parfaite avec les machines à thermosoudure). La technique est simple, elle consiste à utiliser un système de colle chauffée par la machine. En pratique :
    • 1 vous insérez les documents dans la couverture : vous avez un guide d'épaisseur pour sélectionner la bonne taille de couverture en fonction de l'épaisseur des documents,
    • 2 vous placez le dossier dans la machine,
    • 3 et laissez refroidir une minute dans le compartiment de refroidissement : votre document est relié (le cycle de reliure est automatique : signaux lumineux indiquant l'étape final).

A noter également, une première solution d’une grande simplicité : le classeur avec un autocollant imprimé sur la couverture.

Les reliures : vous pouvez opter pour les baguettes plates emboîtables pour relier vos documents sans appareil. Ces baguettes en plastique se glissent sur la tranche de vos pages et maintiennent ces dernières aussi fermement que des pinces à ressort. Ce système convient plutôt à des petits volumes de pages. Mais il existe d'autres reliures pour les plus gros volumes :

  • spirales de bureau en plastique briant souple à anneaux pour relier facilement quelque soit l'épaisseur. Chaque anneau s'adapte parfaitement à la perforation et reste solidement en place. Ne casse, n'accroche ni ne raye en utilisation normale.
  • peignes, boucles, boudins, reliures métalliques très solides, de différentes couleurs, reliures en polypropylène recyclable etc... Le choix est large : tout est affaire de goût.

haut ^

 

Où trouver le matériel et les consommables pour fabriquer vos ouvrages

Les différents types de matériel et consommables, en ce qui concerne les papiers, les reliures (appareil et baguettes) et les couvertures, ainsi qu’un grand choix de fournitures de bureau, sont disponibles à :

VIKING DIRECT
Rue Mercier
Z.I. Mitry Compans
77294 Mitry Mory Cedex

Site Web : vikingdirect.fr »

*** "demande de catalogue" : cliquez en bas de la page d'accueil ***

haut ^

 

Réel ou virtuel ?

Vous pourriez vous dire : "pourquoi commercialiser des informations dans un livre alors que ces dernières pourraient être vendues virtuellement par le net ?"

4 raisons à cela :

  • Payer pour de l'information en ligne n'est encore pas rentré dans les moeurs surtout au niveau des particuliers. Cela se démocratise de plus en plus mais génère encore pas de revenus suffisamment conséquent.
  • Les consommateurs accordent encore beaucoup d'importance au côté matériel des choses : l'impact physique du produit V.P.C. que l'on a commandé à distance et que l'on reçoit chez soi est encore très présent. Bref, le papier se vend mieux que des pages web virtuelles.
  • Il reste tout de même plus agréable de se documenter à partir des pages papier d'un livre que lire des informations sur un écran d'ordinateur.
  • Toute la population n'est pas équipée pour surfer sur le web.

Par contre, un site web peut constituer, par exemple, un formidable outil de prospection clientèle et peut également venir renforcer la vente d'un ouvrage en prodiguant des conseils supplémentaires... Avec le guide, votre client pourra recevoir ses codes d'accès pour consulter des informations fraîches via votre site...

haut ^

 

[Article : date 06/2003]

 

 

 

<< Page précédente           Suite : la phase de commercialisation du manuel »

 

 Copyright © Travail-a-domicile.net
Pour tout commentaire sur ce site, contactez notre webmaster | Important : consultez notre avertissement légal
Copyright © Travail-a-domicile.net • Textes Déposés Leg. n° 569005 / 587B
Tous droits réservés Déclaration CNIL n°1086057